Voir les actualités précédentes































Tension sur le granulé : le chauffage au granulé de bois reste la solution économique & écologique idéale !

 

L’actualité de ces derniers mois, notamment le COVID, les tensions causées par la guerre en Ukraine, la crise énergétique, la hausse du coût des matières premières….a eu des répercussions importantes sur tous les marchés. La filière du granulé est donc par la force des choses, également impactées.

Mais rassurez-vous : les poêles, inserts et foyers restent la solution pour faire face à l’augmentation du prix des énergies, tout en répondant aux préoccupations environnementales. On vous explique pourquoi dans cet article !

 

UN MARCHÉ DU GRANULÉ QUI N’EST PAS EN PÉNURIE !

Les répercussions sur le marché du granulé sont variées, mais pas d’inquiétude : nous ne sommes pas en pénurie ! Les usines françaises de granulés produisent 200 000 tonnes de granulés et en importent 35 000 tonnes par mois. De plus, la filière du granulé est une filière locale : la matière première se trouve en moyenne à moins de 100 kilomètres des fabricants de granulés. Cela rend les fabricants très réactifs.

Pas en pénurie, le marché subit cependant une tension, conséquence directe de plusieurs facteurs :

  1. Une hausse importante du coût des énergies


La crise énergétique conduit les ménages à se tourner vers les énergies renouvelables, tels que les solutions de chauffage au bois. Moins chères, les énergies renouvelables permettent de faire des économies, tout en réduisant des émissions de gaz à effet de serre.

 

  1. Une hausse massive de la demande de chauffage aux granulés


La demande d’appareil de chauffage au bois de granulés ne cesse d’augmenter depuis quelques années. Encouragées par l’Etat, avec notamment les aides financières comme MaPrimeRenov’, les ventes d’appareils explosent et avec elles, la demande en granulés.

Entre 2020 et 2021, les ventes de poêles à granulés ont augmenté de 41% et les ventes de chaudières à granulés de 120%.

 

  1. Un effet de surstockage important


Pour se prémunir de fortes hausses des prix, les utilisateurs ont commandé plus et plus tôt que d'habitude leur stock de granulés pour l’hiver. Cela a eu pour effet de faire baisser les stocks pendant une période où la production n’était pas au maximum de ses capacités.

 

Ces 3 facteurs s’associent donc pour créer une demande bien supérieure à l’offre.

UNE FILIÈRE QUI S’ORGANISE POUR AUGMENTER SIGNIFICATIVEMENT LA PRODUCTION DE GRANULÉS

La filière s’organise sur le terrain pour éviter les phénomènes de surstockage, comme nous avons pu le vivre avec le papier toilette ou la moutarde. Les distributeurs de granulés ont choisi de réguler les ventes pour éviter de se retrouver dans une situation trop critique cet hiver.

 

Les volumes sont donc volontairement limités pour permettre à tous de profiter d’un hiver chaleureux autour du feu.

 

Les stocks seront complétés petit à petit pendant hiver !

 

Les stocks restent faibles mais comme expliqué ci-dessus, la fabrication étant locale et la production faite en continue, les acteurs de la filière sont réactifs et les stocks alimentés de façon régulière. Les fabricants sont également accompagnés pour avoir recours à l’import le temps que le marché se stabilise.

 

Et pour aller encore plus loin, la filière s’engage à produire plus d’1 million de tonnes supplémentaires de granulés en France entre 2022 et 2024 et doubler sa capacité de production.

 

DES PRIX QUI RESTENT COMPÉTITIFS PAR RAPPORTS AUX AUTRES ÉNERGIES

La situation tendue et l’augmentation des prix est la conséquence directe du contexte actuel, notamment avec la hausse des matières premières, de l’électricité, du transport et de l’emballage.

Voici un graphique qui compare les évolutions tarifaires des différentes énergies. Le granulé reste très compétitif par rapport au gaz ou à l'électricité !

 


 

3 SOLUTIONS POUR ÉVITER LA PÉNURIE DE GRANULÉS 

 1- Achetez que ce dont vous avez besoin ! Le phénomène de surstockage amplifie les tensions. Et pas de panique : des compléments vont arriver pendant l’hiver.

2- Chaque petit geste compte : réduisez de 2° degrés la température de votre pièce : vous économiserez jusqu’à 14% d’énergie.

3- L’entretien régulier de votre appareil participe à améliorer ses performances et son rendement. Un meilleur rendement = une moins grande consommation d’énergie.

 

Nos Techniciens Conseil sont à votre disposition pour vous conseiller sur le meilleur appareil : celui qui correspond à vos besoins, à vos habitudes et à votre logement. La tension actuelle, qui reste très ponctuelle ne doit pas influencer les nombreuses années de bonheur autour du feu qui vous attendent !


PRENDRE RDV AVEC UN TECHNICIEN CONSEIL



Source : Propellet - 202
2